Les Boomerangs

 

 

Boomerang gravé

Introduction

Le boomerang est un bâton lancé par les aborigènes d'Australie dans un but primaire de chasse. Bien que des armes identiques ait été fabriquées sous d'autres cultures à travers le monde, cet outil de chasse est associé le plus souvent à l'Australie. En contraste avec les javelots ou les lances qui transpercent la cible, le boomerang est projeté avec un effet de tournoiement et frappe la cible comme un coup de massue. Le lancer n'a pas besoin d'être précis comme celui d'un javelot, la zone couverte par ce bâton tournoyant est assez large pour atteindre des animaux comme des kangourous ou des émeus.

Variétés

les boomerongs sont variés en tailles et formes. Certains sont courbés, d'autres sont terminés par un crochet en métal, ou une pointe.

Une idée fausse est que tous les boomerangs sont destinés à revenir une fois lancés. En fait la majorité des boomerangs des aborigènes destinés à la chasse ou à la guerre sont droits et unidirectionnels une fois lancés. Les boomerangs avec effet de retour mesurent 30 à 75 cm de long et ont une courbure proportionnelle à leur longueur; les bras du boomerang sont dans des plans légèrement différents pour provoquer un effet aérodynamique qui provoque le retour. Egalement le bras présente une surface plate à la base et au contraire enflé au bout, qui aide à la dynamique du vol.                                               

   

 

 

Fabrication d'un boomerang

les boomerangs sont toujours fabriqués par les hommes et choisis soigneusement dans une branche ou une racine de taille et de grain appropriés. Avoir la forme du boomerang taillée dans le sens du grain du bois assure à celui-ci une résistance maximum lors du choc avec la cible ou la retombée sur le sol. La branche ou la racine est enlevée de l'arbre ou du buisson et sculptée dans la forme souhaitée. La pièce peut-être chauffée, humidifiée pour rendre le bois plus souple afin de la courber et de la tailler dans sa forme finale avant de la polir, la graisser et la décorer.

Traditionnellement les décorations sur les boomerangs sont produits par gravages, brûlures ou peintures. Certaines décorations sont des symboles de tribus, que seuls un nombre restreints de personnes peuvent utiliser pour s'identifier ou marquer la possession de la terre.

Origines

Le boomerang à une longue histoire en Australie.On peut en voir des représentations gravées sur des rochers et datant de dizaines de milliers d'années. Bien qu'il soit connu comme outil de chasse par les aborigènes, peu l'utilisaient car il est difficile d'emploi dans les forêts à cause de la densité de la végétation. Le boomerang à usage de retour étaient encore moins utilisés.

Le terme "bou-mar-rang" a été documenté en 1822 selon le vocabulaire d'une tribu aborigène. Des tribus utiisent le terme "barragun" , d'autres encore le mot "barcan".

Usage traditionnel

Le boomerang est d'abord un outil pour la chasse ou le combat, mais il est également utilisé à d'autres fins: faire du feu, garnir le charbon, enlever l'écorce des arbres, creuser, nettoyer des espaces de terrre, couper la viande cuite, polir d'autres outils divers. dans certaines tribus, les boomearngs ne sont pas utilisés comme armes mais plutôt comme instruments de claquettes pour accompagner la musique.

Les boomerangs de retour sont parfois des jouets pour les enfants, parfois des outils d'adresse. Ils sont par exemple utilisés dans la chasse des oiseaux, en les lançant sur un vol d'oiseaux, pour imiter le vol d'un prédateur. Les oiseaux effrayés se posent sur le sol, où sont disposés des filets qui les piègent.

Les boomerangs peuvent avoir également une signification sociale ou même spirituelle. ils servent de monnaie, sont des symboles d'échange durant les négotiations de mariage.

Usage moderne

Aujourd'hui les boomerangs sont utilisés pour la récréation et le sport. Ils sont faits avec des matériaux de toute sorte et sont le siège de décorations variées.

 

boomerang moderne décoré